La commune de Concarneau dans le Finistère est surtout connue pour sa Ville Close et pour son port de pêche. Depuis des siècles, la pêche est l’un des moteurs économiques de la ville. De la pêche à la sardine en chaloupe à la pêche au chalut, le secteur a beaucoup évolué au siècle dernier.

Si cette étonnante métamorphose vous intéresse, n’oubliez pas d’inclure le port de commerce et ses chantiers navals dans votre programme de visites à Concarneau.

L’après-guerre, la révolution navale

Après la Seconde Guerre mondiale, l’univers de la pêche connaît de profonds bouleversements. Les coques en acier commencent à remplacer les coques en bois et de plus en plus de bateaux sont équipés d’un moteur. L’activité est si importante que le port de pêche de Concarneau se hisse parmi les trois premiers ports de France en termes de volume, tenant la dragée haute à Lorient et à Boulogne. Plusieurs conserveries sont d’ailleurs créées et de nombreux agriculteurs abandonnent la terre pour se dédier aux conserves de sardines.

En parallèle, le chantier naval est lui aussi en plein essor. Les commandes de bateaux se multiplient, et le respect des délais de livraison devient de plus en plus difficile. Par ailleurs, plusieurs facteurs vont avoir un impact sur le secteur : l’imposition des quotas de pêche, l’augmentation du coût carburant, la modernisation des navires… Pour suivre le rythme imposé et s’adapter aux changements, les quais du port de Concarneau et le plan d’eau sont agrandis.

Lors de vos vacances au camping Domaine de Pendruc, vous désirez en savoir plus sur le port de Concarneau et ses chantiers navals ? Plusieurs visites guidées sont organisées :
Croisières Bleues : promenade maritime dans la baie.
Visite de la criée : balade guidée pour mieux connaître le fonctionnement du port et de la criée.
Conserverie Courtin : visite de la plus ancienne conserverie de Concarneau.

Pour compléter votre visite en famille, rendez-vous au musée de la Pêche de Concarneau.

Autres actualités dans le Finistère