camping aveyron flower

L’Abbaye de Daoulas

L'Histoire de l'Abbaye de Daoulas dans le Finistère

L'abbaye de Daoulas appartenait anciennement à l'Ordre de Saint-Augustin et est à retrouver à Daoulas, village situé dans le département du Finistère (en Bretagne). Cette abbaye, symbole des environs, a pour propriétaire le consulat départemental du Finistère et ce depuis 1984, et fait partie des plus belles abbayes du Finistère. Sa gestion est de la responsabilité de l'Etablissement Public de Coopération Culturelle nommé Chemins du patrimoine Finistère. Cet établissement public de coopérative culturelle regroupe depuis le 1er janvier 2006 cinq domaines appartenant au patrimoine du Finistère à savoir l'Abbaye de Daoulas donc mais aussi le Manoir de Kernault, l'Abbaye du Relec, le Domaine de Trévarez et le Château de Kerjean.

Le cloître comme l'église de l'ancienne abbaye sont classés en tant que monuments historiques depuis le 12 juillet 1886.

De nos jours l'abbaye se compose d'un site culturel, d'une école, d'une église et d'un cimetière. D'après la tradition, l'abbaye de Daoulas a été établie en 1173 par le vicomte de Léon, Guyomarch IV de Léon pour se faire pardonner et expier le meurtre de son frère, Hamon, évêque de Léon.

L'abbaye de Daoulas connaît un passé riche et dense avec une histoire qui a connu bien des étapes.

C'est en 1232 que l'abbaye est consacrée avec la présence des évêques Cadioc de Vannes et Renaud de Quimper.

La Guerre de 100 ans verra l'abbaye être victime de nombreux dégâts avant réparations entre 1350 et 1398, sous l'égide de Jean Guerault.

Au 16ème siècle on y construit un large choeur gothique avant d'élargir le bas-côté sud. C'est en 1771 que le séminaire est supprimé et que l'abbaye décline.

En 1880 l'abbaye est restaurée par l'architecte Yves Bigot afin de la ramener à son état roman originel.

L'abbaye devient en 1960 une maison de repos avant d'être achetée par le Conseil général du Finistère en 1984. C'est par la suite, en 1985, que la première exposition aura lieu dans l'abbaye.

Visiter l'Abbaye de Daoulas

L'abbaye de Daoulas se découpe donc en plusieurs parties avec une école, une église, un cimetière et un site culturel. L'une des premières choses que l'on peut voir lorsque l'on visite l'abbaye de Daoulas c'est la présence très forte des jardins. Ils ont été mis en place lorsque le conseil général a fait l'acquisition de l'abbaye en 1984. On les qualifie de "jardins de simples" et on y trouve une terrasse entièrement dédiée aux plantes médicinales de la région et de tous les continents du monde.

Ce jardin c'est aussi un lieu idéal d'échanges entre les particuliers et les professionnels qui peuvent ici deviser concernant les plantes et leurs vertus scientifiques.

De nombreuses espèces médicinales, tant en terme de plantes que d'arbres sont ici présentes. L'abbaye est également un lieu qui accueille régulièrement des expositions, qu'elles soient ethnographiques ou socio-anthropologiques. Les sujets abordés sont eux liés à la diversité culturelle. En plus de son jardin remarquable, l'abbaye possède un cloître roman, une fontaine et un oratoire du 16ème siècle.

Des photos se dévoilent tout au long d'un parcours qui vous amènera à en savoir toujours plus sur la diversité des lieux mais aussi du monde qui nous entoure.

Informations Pratiques

L'abbaye de Daoulas est ouverte au public du 4 juin au 3 juillet de 13h30 à 16h.

Du 4 juillet au 30 août on peut la visiter tous les jours également, de 10h30 à 19h.

Enfin, du 31 août au 1er novembre on peut se rendre sur place de 13h30 à 18h.

L'entrée est gratuite pour les enfants de moins de 7 ans et à 1 euro pour les 7-17 ans.

L'entrée pour les 18-25 ans est à 3 euros et à 5 euros en plein tarif.

Le camping du Domaine de Pendruc, à Trégunc, est situé à environ 1h de route de l'abbaye de Daoulas pour une distance totale de 80 kilomètres.

Mis à jour le