Voyager ou tout simplement partir en vacances c’est découvrir un lieu, rencontrer de nouvelles personnes ou encore s’imprégner d’une culture. Et quoi de mieux pour y parvenir que d’apprendre certaines expressions locales afin de se fondre dans le paysage ?

Pour votre prochain séjour camping en Bretagne ne cherchez pas plus loin, nous avons sélectionné pour vous 20 expressions bretonnes et leur signification à connaitre absolument.

    – Le crayon gris

    Aussi désigné comme « crayon à papier » ou « crayon de bois » selon les régions. C’est tout simplement un crayon classique avec une mine en carbone.

  • – Doué (se prononce « Toui »)

    Doué signifie « Dieu » et les Bretons le prononcent donc ainsi, allez savoir pourquoi…

  • – Toujours

    C’est un grand classique breton, la façon dont ces derniers ponctuent leurs phrases. Pas vraiment de règle ici et une utilisation à l’avenant avec par exemple « On se retrouve au bistrot toujours ». Vous voyez, aucun sens spécial.

  • – Envoyer

    En Breton on emploie « envoyer » en lieu et place de « apporter » ou « emmener », pas pour dire « expédier ».

  • – Tout de même/quand même

    Là aussi il s’agit d’une simple ponctuation plutôt dénuée d’intérêt. On l’utilise à la fin d’une phrase comme au début.

  • – Tu as eu du goût à ta soirée ?

    Une question qu’on vous pose pour savoir si vous avez passé un bon moment lors de votre soirée. Assez étrange mais compréhensible.

  • – Tu veux un jus ?

    Quand on parle de « jus » en Bretagne c’est de café dont il s’agit, pas d’oranges pressées. Oui, c’est original.

  • – Un pok

    Un bisou. Chaque région semble avoir son propre mot maintenant qu’on y pense…

  • – Tu es habillé comme un grignou !

    Un grignou = quelqu’un de mal habillé.

  • – Mais quel Torr-penne !

    Un torr-penne c’est un casse-pied.

  • – Il fait friskette

    On connaissait « il fait frisquet » alors pas de souci pour deviner la signification de cette expression. « Il fait froid » quoi.

  • – Tu préfères quoi pour ce soir ? – Pareil

    « Pareil » est utilisé par les Bretons incapables de prendre une décision.

  • – Faire de l’essence

    Egalement au vocabulaire des Bordelais, faire de l’essence c’est remplir son réservoir, pas fabriquer son propre pétrole.

  • – Un pochon

    On parle d’un sac plastique, un de ceux qu’on utilise au supermarché.

  • – Un/une poch

    Se dit de quelqu’un qui boit plus d’alcool que de raison.

  • – La bigaille

    De la petite monnaie, des pièces jaunes ou rouges.

  • – Une gouelle

    Un morfal, quelqu’un qui mange plutôt beaucoup.

  • – Cette tenue me va fiscal

    = Cette tenue me va très bien, à la perfection.

  • – Il est rendu où suissi ?

    = Qu’est-ce qu’il devient ce garçon ?

  • – La Wouelle
    La gêne, la honte, le malaise…

Autres actualités dans le Finistère