Le Phare de l’île vierge est un phare dont la construction a été établie sur un îlot du nom d’ “Île Vierge”. On le trouve à 1,4 kilomètres du lieu-dit Kastell Ac’h, lieu-dit lui-même situé sur la côte bretonne. C’est dans le département du Finistère que l’édifice a été érigé, dépendant de la commune répondant au nom de Plouguerneau. Depuis le 23 mai 2011, le Phare de l’île vierge est classé en tant que monument historique. Vous pourrez le visiter facilement depuis notre camping Finistere.

L’histoire du phare

Au départ c’est entre 1842 et 1845 qu’a été construite une tour de forme carrée d’une hauteur de 33 mètres et ce à partir de granit trouvé sur place. On trouvait à la base de cette tour un bâtiment en forme de rectangle composé de 2 étages. C’est le 15 août 1845 qu’il est allumé pour la première fois avec pour mission de signaler l’entrée de l’Aber Wrac’h. Cependant, à la fin du siècle il fut avéré qu’il avait un manque de puissance et un feu peu performant impossible à améliorer. C’est pour ces raisons qu’il fut remplacé par un édifice d’une taille supérieure. Anciennement le phare possédait une corne de brume, ce qui aujourd’hui n’est plus le cas avec la présence d’une sirène ayant une puissance de 1200 W.

La construction du Phare de l’île vierge tel qu’on le connait aujourd’hui a duré de 1897 à 1902. Le phare mesure 82,5 mètres ce qui en fait le 4ème plus haut phare du monde. Ces caractéristiques lui permettent de balayer l’ensemble du nord du Finistère à 52 kilomètres à la ronde. On trouve en son sein 12 500 carreaux en provenance des usines Saint-Gaubin et qui tapissent donc l’intérieur. Le Phare de l’île vierge possède par ailleurs un total de 397 marches. On retrouve 5 marches en granit, situées à l’extérieur du phare et permettant de se rendre du socle à la tour. 360 marches sont elles suspendues et en pierre de taille, ce qui les rend toutes uniques. Ces dernières permettent d’accéder au sommet de la tour et pour finir ce sont 32 marches de fer qui permettent d’accéder à la lanterne.

Visiter le Phare de l’île vierge

Pour visiter le Phare de l’île vierge il y a plusieurs possibilités. On peut se rendre sur place en empruntant un bateau ou y aller à pied. Cependant, on ne peut accéder au phare à pied qu’en cas de grandes marées. On peut procéder à des visites du Phare de l’île vierge entre les mois d’avril et d’octobre. Pour obtenir des informations supplémentaires le mieux reste de contacter l’office du tourisme au 02 98 04 05 43 ou au 02 98 04 70 93.

L’actualité du Phare de l’île vierge

Aujourd’hui le Phare de l’île vierge a su se moderniser avec notamment sa lanterne à échelons qui clignote toutes les 5 secondes. C’est par ailleurs le vendredi 29 octobre 2010 qu’a eu lieu la dernière relève de gardiens. Depuis le phare est entièrement automatisé puisqu’il est télé-opéré et ce depuis le phare de Créac’h, phare que l’on retrouve sur l’Île d’Ouessant.

De nos jours le Phare de l’île vierge a mis en place un gîte touristique permettant d’accueillir des touristes. Ce gîte est situé dans l’ancienne maison des gardiens et permet donc aux visiteurs de rester plus longtemps sur place. Ainsi c’est d’un véritable petit séjour dont on peut profiter et ce afin de comprendre comment vivaient les gardiens tout en profitant du grand air et de la beauté des lieux comme des environs.

Mis à jour le

Précédent : La Pointe de Pen-Hir | Suivant : Découvrir l’île de Molène