Non loin du Domaine de Pendruc se trouve l’île de Molène. Un site très agréable à visiter. Connue comme étant une destination très tranquille, l’île de Molène est l’endroit idéal pour passer un moment privilégié en famille. Proche du Conquet, la traversée pour rejoindre ce petit bout de terre dure seulement une demi-heure.

Vous ne croiserez que très peu de voitures à Molène, pour votre plus grand plaisir ! Tout est praticable à pieds (ou à vélo). Un parcours de 13 étapes a d’ailleurs été conçu afin de déambuler sur l’île avec sérénité. À Molène, il faut prendre le temps. S’assoir tranquillement sur un banc en regardant le port, ou encore, découvrir l’incroyable panorama en vous baladant sur le circuit de l’île (environ 4 kilomètres) et admirer les îles, et îlots.

Comment aller à Molène ?

Vous pouvez rejoindre les côtes de Molène de deux façons différentes. Tout d’abord, il est possible de prendre une navette dont le départ se fait au Conquet, ou de Brest. Ou bien, il y a une façon plus cocasse : débarquer sur l’île de Molène, l’espace de quelques heures, au cours de votre balade en vedette semi-rigide.

Les pêcheurs de l’île de Molène

Si vous recherchez l’endroit le plus animé de l’île, c’est au petit port de Molène que vous devrez vous rendre. Abrité des vents grâce à sa situation géographique, ce petit port renferme bateaux de pêche, pêche-promenade, ou encore, des plaisanciers qui viennent se détendre dans ce petit écrin préservé. À rythme régulier, les navettes qui proviennent du continent font vivre l’île. C’est le moment de profiter d’une jolie balade, puis, de vous assoir en prenant le temps d’observer la vie de ce joli port de pêche.
 

Faire une randonnée à Molène

L’île de Molène a un charme fou. Vous pouvez déambuler dans ses jolies ruelles en toute tranquillité, sans subir le bruit incessant des voitures. Ici, le calme est le maître-mot. Prenez le temps d’observer, de découvrir ce qui se cache derrière les nombreux petits murets de pierres sèches. Les molénais adorent cultiver leur petite parcelle de terre, et en profitent donc pour faire pousser fleurs et légumes de saison. Vos promenades seront probablement accompagnées d’un petit animal très mignon : le lapin de garenne, qui a élu domicile sur l’île.

L’histoire de l’île de Molène

En visitant le sémaphore, vous allez plonger dans le passer et imaginer le quotidien des guetteurs. Puis, en allant au musée, vous revivrez le naufrage du Drumond Castle, un paquebot de croisière mesurant 110 mètres, qui a sombré en 1896. Un événement qui marqua l’histoire et les mémoires de l’île.

Molène et son environnement

Molène se compose d’une vingtaine d’îles et d’îlots, sur un large plateau rocheux. Proche de la statue de Notre-Dame du Bon Retour, qui domine le port, vous pourrez observer les îles de Balanec, d’Ouessant, et de Bannec. Classées comme étant des réserves naturelles, elles sont propices à la reproduction des oiseaux marins et côtiers, qui viennent y chercher refuge. Vous aurez donc le privilège d’observer des craves à bec rouge, des huîtriers pie, ou encore, des sternes.

La célèbre marche entre Trielen et Molène

Un moment privilégié à vivre. Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer la traversée entre l’île de Trielen et l’île de Molène, lorsque la marée est basse. Encadrés par l’Amicale molénaise, les bénévoles de l’Amicale, la SNSM, la Compagnie Maritime Penn Ar Bed, vous allez pouvoir marcher, à travers les algues et les rochers, sur une distance de 3,5 km qui sépare les deux îles.

Attention ! Faites vite, au risque de finir cette marche annuelle à la nage !

Mis à jour le

Précédent : Le Phare de l’île vierge | Suivant : Découverte du Cap de la Chèvre