Le Cap de la Chèvre fait partie de la presqu’île de Crozon, située à l’ouest de la Bretagne. Il est orienté vers le sud, et fait face à la côte nord du cap Sizun. Refuge des bateaux lorsque la mer est agitée, il ferme la baie de Douarmenez.

Aujourd’hui, nous vous proposons de partir à la découverte du Cap de la Chèvre depuis notre camping Finistere, et de ses paysages à couper le souffle.

Un peu d’histoire

Lieu stratégique pour regarder la mer, le Cap de la Chèvre est une sorte de pointe qui s’avance sur l’Atlantique. Le site est complètement isolé de la population de Crozon, et la présence militaire remonte à de nombreuses années. D’ailleurs, un corps de garde, ainsi que des canons, y étaient implantés sous la Royauté.

Un sémaphore, à l’architecture moderne, a été construit en 1971 par la Marine Nationale. En effet, l’ancien sémaphore avait été détruit lors des bombardements de 1944.

Ce sémaphore est là pour assurer une totale surveillance des eaux et du ciel de toute la région de la baie de Douarnenez. C’est dans cette baie que les navires commerciaux, ainsi que les bateaux de pêche, et de plaisance, viennent trouver refuge lors de vents forts.

Non loin du sémaphore se trouve un Mémorial de l’Aéronautique Navale. Il a été construit pour les 646 soldats morts en service aérien commandé. Vous y trouverez d’ailleurs une plaque de commémoration en la mémoire de la troisième armée (USA).

Le cap et son environnement naturel

Le Cap de la Chèvre a su conserver son aspect sauvage. En effet, il est couvert de bruyère ainsi que de pins maritimes et de buissons.

Légèrement en retrait des vents, vous pourrez retrouver des petits villages, et des bourgs de maisons typiques, en grès et ardoises. Autrefois, ces maisons étaient des chaumières.

Lorsque le temps y est propice, vous pouvez apercevoir le cap Sizun et l’île de Sein, ainsi que la pointe Saint-Mathieu et les îles Ouessant. La Molène est également visible du bout du cap.

Entre 1990 et 2000, le Cap de la Chèvre a fait l’objet d’un travail de restauration de son paysage. En effet, la sur-fréquentation touristique non canalisée a eu pour effet de dégrader la lande rase. À terme, des moutons devraient y être réintroduits afin d’entretenir les landes du Conservatoire du littoral.

De belles plages de sable longent le littoral (La Palue, Lostmarc’h, et Kerdreux). Très appréciées des surfeurs, elles sont cependant interdites à la baignade.

Le Cap de la Chèvre s’élève à plus de cent mètres au-dessus du niveau de l’eau. Les paysages lorsque vous vous trouvez en haut, sont véritablement incroyables. Un panorama à couper le souffle !

Comment accéder au cap de la chèvre ?

Pour accéder au Cap de la Chèvre, par Crozon, prendre la direction de Morgat. Puis, suivre Saint-Hernot par la D255.

Un parking se trouve à Saint-Hernot, proche de la Maison des Minéraux.

Quelles randonnées faire au Cap de la Chèvre ?

Le Cap de la Chèvre est le lieu idéal pour pratiquer des activités telles que la randonnée, le VTT, ou encore, les sorties à cheval.

Un circuit de 13,4 km vous y attend. Vous allez travers les villages restaurés des anciens marins pêcheurs, en découvrant l’habitat traditionnel qui compose la presqu’île de Crozon, appelé le pen ti.

Munissez-vous d’une carte IGN et des informations de balisage disponibles à l’Office du Tourisme. Puis, le départ s’effectue à partir de la Maison des Minéraux.

D’autres circuits de randonnée sont possibles, comme le tour du Cap de la Chèvre en partant de Morgat. Une randonnée d’environ 24 km, en partant du port de plaisance de Morgat.

Les paysages y sont magnifiques. Ce circuit s’effectue en partie sur le sentier côtier.

Mis à jour le

Précédent : Découvrir l’île de Molène | Suivant : Découverte de la Pointe du Raz